L'eau bouillante et les jeunes enfants ne font toujours pas bon ménage. Avec un Quooker, il est pratiquement impossible de subir une brûlure, grâce à une demi-douzaine de mesures de sécurité sophistiquées. La responsable de la division, Esther van Dalen, le trouve exceptionnel pour les jeunes parents.

‘Les jeunes enfants sont toujours en train d’explorer. Nous les y encourageons d’ailleurs, mais nous craignons cependant les dangers. Les prises sont protégées, les tables ont des coins arrondis, les armoires sont verrouillées, les lits et les parcs sont pourvus de fermetures de sécurité et nous avons un Quooker.’


Cela fait déjà neuf ans qu’Esther van Dalen travaille pour la crèche Dikkedeur. Le Quooker est très pratique pour les collaborateurs pédagogiques du groupe: ‘Ils doivent en effet préparer deux ou trois biberons par jour pour douze bébés à chaque fois avec de l’eau qui a bouilli auparavant. Ensuite, il faut également stériliser les tétines dans de l’eau bouillante.’ Cela étant dit, le Quooker est surtout une très bonne idée pour la sécurité. ‘Les jeunes enfants et l’eau bouillante ne font pas bon ménage. Ils voient un câble pendre, le prennent et avant que vous n’ayez pu vous en rendre compte ils ont fait tomber la bouilloire du plan de travail.
Bien entendu, à la crèche, nous veillons à ce que rien ne puisse arriver, mais avec un Quooker le problème ne se pose même pas. Il ne peut tout simplement pas tomber.’

Chez Quooker, nous ne soulignerons jamais assez les propos d’Esther. Chaque année, de nombreuses brûlures sont occasionnées par des accidents avec des bouilloires et des casseroles sur le feu. Le Quooker est fixé au plan de travail. En outre, le Quooker est pourvu de plusieurs sécurités intelligentes, comme le bouton-poussoir rotatif avec sécurité enfant, le voyant de sécurité qui s’allume lorsque l’on appelle de l’eau et le bec isolé. En outre, vous pouvez tourner le Quooker à 270 ou à 360 degrés et le régler en hauteur, pour éviter les éclaboussures. Et imaginons que vous mettiez quand même la main sous le jet d’eau bouillante… Vous la retireriez avant d’avoir eu le temps d’être vraiment brûlé, car le jet est compose de gouttes et n’est pas massif.



Cela faisait déjà longtemps qu’Esther avait un Quooker à la maison. Ses enfants, qui sont des adolescents aujourd’hui, étaient encore jeunes quand elle l’a acheté. Elle n’a jamais eu peur qu’ils se brûlent par accident. ‘L’eau bouillante ne sort pas comme par magie. Il convient d’abord d’appuyer sur le bouton et ensuite de le tourner. Si vous ne le montrez pas ni ne l’expliquez, les enfants n’y parviendront pas. Ils ne peuvent pas non plus se brûler à cause du bec, car il est muni d’une double paroi et n’est donc pas brûlant. Un Quooker est donc tout à fait sûr.’

Elle n’est pas la seule de la crèche à ne jurer que par Quooker. Sa collègue-gérante, Ingeborg Damman, et deux collaboratrices pédagogiques, qui s’occupent tous les jours d’un groupe de bébés et de tout petits, en ont un chez elles. Mais il y a aussi les autres collaboratrices. ‘Au début, certaines ont dû s’habituer. Mais dès qu’elles ont vu que cela faciliterait la vie pour preparer les biberons ou stériliser une tétine, elles ont vite été conquises. Chez Dikkedeur, la nourriture saine et la durabilité sont très importantes.



Tous les jours, les enfants mangent un fruit frais le matin, un repas chaud fraîchement préparé à midi et des légumes de saison à la vapeur comme collation. ‘Avant, nous les préparions dans le cuiseur à vapeur, mais maintenant que nous avons un Quooker, nous pouvons aussi les blanchir comme ça. Ça va plus vite et les légumes conservent leur croquant, leur goût et leurs vitamines.’ Nous plaçons les morceaux de légumes sur une assiette qui fait le tour de la table. Chaque enfant peut prendre un morceau de légume à grignoter. ‘Les enfants trouvent ça intéressant. Qu’est-ce qu’il a pris lui? Est-ce que je prends le même ou un autre? Même les choux de Bruxelles trouvent preneur.’ Dikkedeur laisse les enfants se régaler conformément à la méthode de Rapley: sur le pouce. ‘Ici, nous n’écrasons rien. Comme je vous l’ai dit: les enfants veulent explorer. Nous leur donnons l’espace pour le faire en toute sécurité.