Deux emplois prenants et une nouvelle maison où il reste pas mal de pain sur la planche. Paola et Edo de Tilborgh ont bien d'autres choses à faire que de passer des heures dans la cuisine. Bien reprendre leur souffle lors d'un weekend romantique à Paris, par example. Leur Quooker et un abonnement foodbox leur seront d'un grand secours.

Ils se sont connus dans les bureaux d’une jeune entreprise de l’internet et sont ensemble depuis dix ans déjà maintenant. Récemment, ils ont fait l’acquisition de leur première maison ensemble dans un quartier verdoyant. Les arbres, le chant des oiseaux et une magnifique maison truffée de détails authentiques les ont poussés à acheter. Ils n’ont pas eu peur de la pourriture dans le sol. ‘Ça nous a donné une bonne position de négociation. En outre, on allait pouvoir choisir un sol qui nous plaisait.’ Ils ont engagé une agence d’intérieur pour penser à l’aménagement de la salle de séjour et sont vite tombés sous le charme. Nous avons ajouté des portes en verre et en acier enduit du plancher au plafond et nous avons peint les murs en bleu qui vont très bien avec le parquet fumé, blanc huilé. Dans la cuisine, les murs roses sautent aux yeux, comme le plande travail en marbre où trône un Quooker Flex doré.



Avez-vous les mêmes goûts?
Edo: ‘Nous aimons tous les deux bien faire les choses. Nous préférons ne rien faire, ou pas tout de suite, que de nous replier sur un compromis. Et nous n’achetons que des produits qui nous donnent entière satisfaction.’ Paola: ‘Edo aime l’épuré et l’industriel. Je suis plutôt couleurs et gadgets. Une cuisine rose, ça me ressemble.’

Lequel d’entre vous voulait un Quooker?
Paola: ‘Edo.’
Edo: ‘De l’eau bouillante toujours à portée de main, voilà qui me semblait pratique. En outre, je ne voulais pas avoir de bouilloire sur le plan de travail. Nous avons opté pour un système d’aspiration qui est incorporé dans la plaque de cuisson. Du coup, vous n’avez pasbesoin de hotte, ce qui confère à votre cuisine un aspect un peu plus épuré. Nous voulions suivre la même ligne dans toute la cuisine.’
Paola: ‘Nous risquions cependant de dépasser notre budget, et j’ai donc proposé d’abandonner le Quooker. Et d’acheter une belle bouilloire à sifflet.’
Edo: ‘Pas question’, ai-je répondu. Je savais ce qui allait se passer avec une bouilloire à sifflet. Vous n’avez pas vraiment d’endroit où la ranger et elle reste donc toujours sur les taques. Et ça prend un temps fou pour bouillir de l’eau … J’avais jeté mon dévolu sur un Quooker’.
Paola: ‘Je n’avais pas vraiment le choix.’
Edo: ‘Je crois que tu appréhendais un peu au début.’
Paola: ‘Je croyais que je m’y serais brûlée.’
Edo: ‘C’est pour ça qu’il y a le bouton-poussoir rotatif. Quand on veut appeler de l’eau bouillante, il faut s’y prendre complètement différemment
que pour de l’eau froide et chaude. Depuis, Paola est complètement ralliée à la cause de Quooker.’
Paola (à contrecoeur): ‘Je dois bien l’admettre: je suis bien contente que
tu aies insisté. Et, on me le rappelle constamment …Il suffit que je fasse une tasse de thé pour que quelqu’un me dise: ‘C’est quand même bien pratique, n’est-ce pas?’



Pourquoi l’utilisez-vous?
Paola: ‘Les pâtes, le riz, les pommes de terre, le couscous. S’il faut bouillir quelque chose, nous utilisons le Quooker. Et aussi pour le thé bien entendu.’
Edo: ‘C’est tellement pratique pour faire du bouillon. Nous avons directement investi dans un gobelet doseur en pyrex pour utiliser avec notre Quooker.’
Paola: ‘Si une casserole a un peu brûlé, je la remplis avec de l’eau bouillante et je laisse la crasse se décoller.’
Edo: ‘Et si nous voulons servir de la glace, nous utilisons des cuillères que nous avons placées un peu sous le jet du Quooker. Rien de plus facile.’

Qui cuisine chez vous?
Paola: ‘Tous les deux. Nous ne sommes pas des lève-tôt. En semaine, nous partons travailler à 9 h. Souvent, nous rentrons tard du travail, on ne cuisine pas avant 19 h’.
Edo: ‘Nous nous sommes abonnés à une foodbox depuis quelque temps, car nous n’avions pas très envie de faire les courses après le travail. On trouve ça très bien. Nous mangeons mieux, plus varié et plus vite.’
Paola: ‘Si nous avons quelque chose à fêter, nous rassemblons la famille et nous faisons de plus grosses courses. Nous adorons la compagnie, rien de plus agréable que de faire un barbecue tous ensemble dans le jardin ou de profiter d’un repas indien. Les crêpes de légumes du livre de cuisine Plenty d’Ottolenghi reviennent
fréquemment.’



Que faites-vous d’autre pendant votre temps libre?
Paola: ‘Le week-end, nous dormons un peu plus et nous adorons aller prendre notre déjeuner dans un chouette endroit avec des scones frais et des oeufs brouillés.
Edo: ‘Nous partons régulièrement en week-end, dans la nature ou en ville.’
Paola: ‘En ville de préférence. Nous recherchons tout ce qui est branché,
car nous adorons être à la page. C’est pourquoi nous allons une fois par an à Paris.’
Edo: ‘Quand Paola fait les magasins dans Le Marais, je m’adonne à ma passion: la photographie.’
Paola: ‘Mais nous adorons aussi être à la maison. Nous pouvons rester assis toute la soirée sur le canapé à chercher des idées déco sur Pinterest avec notre iPad. Ce ne sont pas les idées qui manquent, mais plutôt le temps de les mettre en oeuvre. Petit à petit …’